Rue Entrée Jacques, 31a à 5030 GEMBLOUX
081-625.390  -  ithgembloux@gmail.com

  



Institut Technique Horticole de Gembloux

Menu
Sylviculture - La filière bois

La forêt remplit aujourd’hui un rôle multifonctionnel qui s’amplifie. Dans l’optique d’un développement durable, sa pérennité et sa régénération doivent être assurées dans le respect de ses diverses fonctions, aussi bien la production de matière première renouvelable, que le rôle écologique, social, culturel ou touristique. La forêt doit donc être gérée de manière rigoureuse.

Les domaines suivants caractérisent la filière forestière : la gestion de la forêt, de la chasse et de la pêche, l’exploitation forestière et les industries du bois. Chacun de ces domaines constitue un créneau d’emploi pour des jeunes motivés capables de réfléchir en termes sylvicoles.

Forme et niveau d’enseignement : les formations en « Sylviculture » sont organisées au 3e degré de l'enseignement technique de qualification et de l’enseignement professionnel. Notre établissement propose en sylviculture les formations suivantes :

Diplômes

Au terme du 3e degré de l’enseignement technique de qualification en sylviculture, l’élève obtient :

  • le diplôme d’Agent/Agente technique de la nature et des forêts.
  • le C.E.S.S. (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur) qui permet de poursuivre des études dans l’enseignement supérieur.
  • le certificat de qualification reconnu par le monde de l’entreprise.

 

Au terme du 3e degré de l’enseignement professionnel en sylviculture, l’élève obtient :

  • le diplôme d’ouvrier/ouvrière qualifié(e) en sylviculture.
  • le certificat de qualification reconnu par le monde de l’entreprise.

N.B. : on peut obtenir le C.E.S.S. (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur) après une 7e Professionnelle.

Débouchés

Les titulaires du certificat d'enseignement secondaire supérieur (C.E.S.S.) ont accès à l’enseignement supérieur. Les titulaires du certificat de qualification sont armés pour intégrer le marché du travail et peuvent se retrouver, aussi bien, dans le secteur public  que dans le secteur privé : gestionnaires de domaines forestiers, garde-forestier, garde-chasse, guide-nature, marchand de bois, exploitant forestier, vente et représentation en produits et matériels sylvicoles, employés dans les organismes de protection de la nature, commerce du bois, pépiniéristes forestiers, pisciculteurs…

Objectifs

Le troisième degré des humanités techniques en sylviculture conduit les élèves à une qualification reconnue par le monde de l’entreprise, les prépare progressivement à leur insertion socioprofessionnelle et leur offre la possibilité de poursuivre des études supérieures. Dans l’optique des humanités techniques, il convient de mettre l’accent sur les compétences techniques et pratiques attendues dans le monde du travail. La formation vise à créer et développer, sans relâche, l’esprit d’organisation, de rigueur, de communication, de travail en équipe, de conscience professionnelle et insiste en permanence sur la précision et la qualité des tâches. Elle inculque un esprit de respect des personnes, de l’environnement et du matériel utilisé.


Le troisième degré des humanités professionnelles conduit également  les élèves à une qualification reconnue par le monde de l’entreprise. Cette formation à part entière doit avoir ses exigences spécifiques et être la plus large possible. On ne peut évidemment se limiter à une formation professionnelle de bon niveau, il importe aussi d’assurer la formation humaine et socioculturelle des élèves afin de faciliter leur insertion harmonieuse dans la société. Le troisième degré de l’enseignement professionnel prépare progressivement les élèves à leur insertion socioprofessionnelle, tout en leur donnant la possibilité d’effectuer une 7e année conduisant au certificat d’enseignement secondaire supérieur et permettant l’accès à l’enseignement supérieur, dans le respect des conditions réglementaires spécifiques. Dans l’optique d’une formation qualifiante, il convient de mettre l’accent sur les compétences pratiques attendues dans la vie professionnelle. A cet égard, les activités pratiques, les visites d’entreprises et les stages constituent des éléments de formation particulièrement importants. La formation globale vise à créer et développer, sans relâche, l’esprit d’organisation, de rigueur, de conscience professionnelle et insiste en permanence sur la précision et la qualité du travail. Elle inculque un esprit de respect des personnes, de l’environnement et du matériel utilisé. L’élève qualifié doit être capable de s’adapter en permanence à l’évolution technologique, économique et sociale.

Copyright 2017 by ITH Gembloux   |  Terms Of Use  |  Privacy Statement   |     |