Environnement

Le technicien en environnement est un des acteurs incontournable de la protection de l’environnement. En effet, tout métier de l’environnement doit avoir pour but de protéger, et gérer, la nature et les milieux, notamment en prévenant et réduisant les pollutions et les risques. Le technicien en environnement a la volonté d’aménager harmonieusement et durablement les territoires et le cadre de vie.

L’environnement remplit aujourd’hui un rôle multifonctionnel qui s’amplifie. Dans l’optique d’un développement durable, sa pérennité doit être assurée dans le respect de ses diverses fonctions, aussi bien la production de matière première renouvelable, que les rôles écologique, social, culturel, économique et touristique.

L’environnement doit donc être géré de manière rigoureuse. Le métier s’inscrit donc dans la perspective de la stratégie du développement durable et du souci d’une meilleure qualité de vie.

Les grands pôles d’activités du technicien en environnement sont :

  • la protection et la gestion des espaces urbains et ruraux au sens large ;
  • la protection et la gestion des milieux dits naturels ;
  • la détection et la gestion des pollutions : protection des ressources en eau, du sol, de l’air…
  • la gestion des déchets ;
  • la gestion de la matière vivante ;
  • l’amélioration de la qualité de vie ;
  • l’information et la sensibilisation en matière d’environnement.

Le technicien en environnement est capable de raisonner ses choix dans le cadre du « Plan d’environnement pour le développement durable ».

Forme et niveau d’enseignement : les formations en « Environnement » sont organisées uniquement au 3e degré de l'enseignement technique de qualification. Notre établissement propose, en environnement, la formation suivante :

  • Technique de qualification : technicien/technicienne en environnement (voir grille horaire 5e, 6e T.Q.E.)
  • Objectifs

    Dans l’optique d’une formation qualifiante, il convient de mettre l’accent sur les compétences pratiques attendues dans la vie professionnelle. A cet égard, les activités pratiques, les visites d’entreprises et les stages constituent des éléments de formation particulièrement importants. L’élève qualifié doit être capable de s’adapter en permanence à l’évolution technologique, économique et sociale. La formation insistera, en permanence, sur la précision et la qualité du travail. Elle inculque un esprit de respect des personnes, de l’environnement et du matériel utilisé.

  • Diplômes

    Au terme du 3e degré de l’enseignement technique de qualification en environnement, l’élève obtient

    • le diplôme de Technicien/technicienne en environnement ;
    • le C.E.S.S. (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur) qui permet de poursuivre des études dans l’enseignement supérieur.
    • le certificat de qualification reconnu par le monde de l’entreprise.

  • Débouchés

    Les titulaires du certificat d'enseignement secondaire supérieur (C.E.S.S.) ont accès à l’enseignement supérieur. Les titulaires du certificat de qualification sont armés pour intégrer le marché du travail et peuvent se retrouver, aussi bien, dans le secteur public  que dans le secteur privé : participer à la gestion des réserves naturelles, employé dans les organismes de protection de la nature, agent technique dans le service environnement des entreprises, guide nature, travailler dans la gestion des déchets…